Un mariage champêtre azimuté, sous les étoiles…

{Mélisande et Thomas}

Je vous ai parlé de mon rêve ? Il y a quelques temps je décrivais sur mon site internet mon mariage idéal. Cette nuit, le regard perdu sous les étoiles et l’âme légère, alors que je m’apprête à rentrer dans ma voiture pour prendre le chemin du retour et rejoindre ma petite famille, je savoure… Sous ce ciel envoutant, je suis en train de réaliser que le mariage que je viens de vivre était tout simplement ce dont je rêvais depuis des lustres. Je me revois la veille, arrivant dans ce lieu magnifique qui me faisait trépigner d’impatience à l’idée que la fête commence. Après une veillée de folie passée avec les futurs mariés et leurs plus proches convives à rigoler et boire des bières, cette journée à venir ne pouvait que me transcender. Un mariage champêtre intimiste dans un petit lieu au charme irrésistible en pleine nature, un décor rustique, une cérémonie laïque en sous-bois, des mariés adorables, cools et guidés par leur liberté. Sans compter sur le fait que je partage avec ces derniers une précieuse complicité gagnée quelques mois auparavant lors d’une séance d’engagement passionnante. Ils m’ont fait confiance à cent pourcent et je ne pouvais pas les décevoir. Et le beau temps était au rendez-vous alors qu’est-ce que je pouvais espérer de plus ? Un rêve vous dis-je… La journée a défilé à une vitesse hallucinante, mais je n’ai pas raté la moindre miette de ce spectacle complètement fou. J’ai vu les gens rires de manière totalement délestée de tout complexe, des proches pleurer d’une sincérité émouvante, des Tom Sawyer trentenaires marcher pieds nus dans l’herbe, des invités jouer à la pétanque et au Mölkky, des musiciens transporter leur public dans un univers folk rock exacerbé, des mariés lancer le bouquet en duo, des convives s’enflammer lors du banquet en extérieur sur du Nirvana et… ces étoiles… Ces étoiles dans le ciel, ces étoiles dans les yeux des mariés et ces étoiles qui se reflètent maintenant dans les miens… Je suis heureux. Soulagé par cette sensation d’avoir rempli ma mission et comblé de bonheur d’avoir enfin eu le privilège d’assister à ce genre de mariage dont je rêvais tant. Merci à vous, Mélisande et Thomas.